Vue sur la ville de Porto Portugal

Je vous propose la découverte de la sublime ville de Porto au Portugal en 2 jours : Une première journée pour découvrir le vieux Porto et la seconde journée pour visiter le Porto Moderne, de la fin du 19ème siècle.

La première journée

Pendant la première journée, je vous amène sur un parcours de 8 km dans la ville pour découvrir le vieux Porto.

Pour commencer la visite de la ville, nous sommes allés au Mercado do Bolhao, le marché typique de la ville, c’est un endroit où tous les tripeiros (les habitants de Porto) se retrouvent pour leurs courses quotidiennes. Puis nous avons descendu la rua de Santa Catarina, qui est la zone commerçante la plus importante de Porto, jusqu’à la Praca da Batalha, une très belle place, entourée de belles bâtisses et d’une église typique du Portugal avec ses azulejos (faïences) bleus et blancs.

Puis nous avons pris la rua 31 de Janeiro pour aller voir la Praca da Liberdade, qui est la plus importante place de la ville et l’Estacao de Saobento, la gare de la ville, qui se trouve dans un bâtiment imposant datant de 1896.

Ensuite nous avons pris la rua das Flores, une rue piétonne, touristique et commerçante qui est très agréable et animée (pour aller voir l’église de Santa Casa da Misericordia, qui est de style baroque).

Puis nous avons pris la rua Ferreira borges pour atteindre la Palacio da bolsa, ce bâtiment historique est classé par l’UNESCO, c’était le haut lieu de la bourse portugaise et la Igreja Museum de sao Francisco, une église au mariage architectural gothique et baroque.

Après nous sommes avons pris la Praca da Reibera pour aller sur les quais Cais de Ribeira, d’où on peut voir toutes les caves de Porto sur l’autre rive. Le quartier est l’un des lieux les plus importants à visiter lorsque l’on souhaite découvrir le centre historique de Porto.

Prendre le Ponte Dom Luiz I, ce pont en structure métallique à été créé par Gustave Eiffel dans les années 1880 pour relier les villes de Porto et Vila Nova de Gaia qui sont séparées par le fleuve Douro. C’est un incontournable de Porto et on reconnait tout de suite le style de l’architecte français.

Nous l’avons traversé, pour aller visiter une cave de Porto (je vous conseille la Caves Calem). Pour s’y rendre, il faut aller jusqu’à la Cais dos Barcos Rabelos et prendre le funiculaire (en passant par le parc). Dans ces caves, vous pourrez évidemment découvrir les différents types de Porto (blanc, rosé, rouge,..) accompagné de Petiscos (les tapas portugais).

Apres la pause boisson, reprendre le pont et se diriger vers la cathédrale Sé e Claustro et l’Igreja de Santa Clara (Si vous voulez vous amuser, prendre le Funicular dos Guindais).

Enfin, nous sommes tranquillement rentrés à l’appartement en passant par les rues touristiques de la ville.

La seconde journée

Pour la seconde journée, je vous propose un parcours de 18 km dans la ville pour découvrir le Porto de la fin du siècle et Porto moderne. Le parcours est à faire en prenant le tram.

Pour commencer la journée, nous sommes allés à l’église Igreja e Torre dos Clerigos, cette église à une particularité, elle est dominée par un grand clocher de 75,60 m, c’est la plus haute tour du Portugal. Puis nous sommes aller à livraria lello, une sublime bibliothèque (nous avons fait un détour pour voir la Rua Cedofeita, une rue commerçante de 840 mètres de long).

Puis, nous avons pris le tram (qui est gratuit) à la Praca Guitherme Gomes Fernandes en direction de Restauracoa pour voir les jardins et le museum Romantico (Ce musée est gratuit, et il vaut vraiment le détour, où il est expliqué le Portugal des années 40). Continuer vers le museum do Carro Electrico, ce musée expose et explique les différents tramways de l’origine à la fin dans les années 1960.

Nous avons fait une pause déjeuner dans le quartier sur les bords du Douro.

Enfin, nous avons repris le tram pour aller au terminus (Passieo alegre). Et nous avons remonté la côte pour voir le Forte de Sao Joao et le Castelo do Quejo, Fort construit à la fin du XVIe siècle, pour empêcher les incursions des pirates d’Afrique du Nord, implanté sur les bords de l’atlantique.

Enfin, pour repartir vers la vielle ville, ou se trouve notre logement, nous avons pris le bus pour atteindre le tram à Trindale, puis nous avons repris de nouveau le tram. C’est vraiment un retour dans le passé à chaque fois que l’on rentre dedans.

Pour finir la journée, nous nous sommes baladés dans les rues de Porto, pour profiter de l’ambiance dans la ville, et faire les magasins.

Quelques idées souvenirs :

  • Du vin de Porto,
  • Des boîtes de sardines,
  • Des azulejos (un ensemble de carreaux de faïence décorés),
  • De l’huile d’olive.

Et vous, connaissiez-vous cette ville ? Vous aussi vous aimez voyager ?
Dites moi en commentaire.

Je vous embrasse,

Blogeuse influençeuse Pau Nay Béarn 64
Partager: